Ce post sera long mais il représente un an de ma vie de maîtresse!

L'année scolaire dernière, je me suis engagée dans un énorme projet avec un auteur/illustrateur en résidence sur le territoire de Lambres Lez Douai.

Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre.

L'auteur en question est Frédéric Kessler, un "personnage" à part entière aux multiples talents qui je dois bien le dire m'a carrément fait peur au début.

Peur parce qu'il est tellement exubérant, tellement impliqué dans ses histoires qu'on a peur de ne pas réussir à entrer dans son monde, de ne pas savoir où on va aller.

Il m'avait dit avant nos rendez-vous de travail: "On verra si la mayonnaise prend ou pas". J'étais très anxieuse car je ne suis pas très bonne cuisinière ;)

 Et finalement, la magie a opéré! Nous nous sommes très bien entendus. Et nous avons fait un magnifique travail de co-création.

De novembre à décembre, nous nous sommes rencontrés et apprivoisés. Nous avons construit le projet, donné une trame et fixé les objectifs.

Ce projet, au long cours, a débuté en janvier avec les élèves par une rencontre avec l’auteur « classique » où Frédéric Kessler a fait découvrir son métier.

Lors de la visite de l’école, il a constaté que la classe était désordonnée.

Forts de ce constat, les élèves ont recensé ce qui ne fonctionnait pas dans la classe. Puis ils ont fait appel à lui, par le biais d’une correspondance, afin qu’il écrive une histoire à partir de tous ces éléments.

Frédéric  Kessler s’est donc inspiré des éléments issus du vécu des élèves pour écrire une histoire qui proposait un début de solution aux problèmes de désorganisation de la classe.

La classe a donc décidé de fabriquer des maîtresses de substitution qui viendraient soulager la « vraie » maîtresse. Quand un élève aura terminé un travail, il pourra se diriger vers le portrait des maîtresses de substitution et il dénouera un lien. Le corps de la maîtresse de substitution apparaîtra en se déroulant et en présentant un cabas rempli de symboles renvoyant aux activités qu’il a la possibilité de faire en autonomie.

Frédéric Kessler, grâce à son talent aux multiples facettes, a joué l’ATSEM dans la classe et a mené des ateliers sur les émotions. Il a fait émerger chez les élèves la tête des futures maîtresses déroulables.

Je me suis occupée de la conception et réalisation des corps des maîtresses avec ses élèves.

Voici le résultat en images:

DSC03956Visages réalisés par les élèves au fusain, puis réhaussés en couleurs sous photoshop par Frédéric Kessler.

Cadre réalisé par mes élèves et moi-même en papier maché, le tout bombé en or (pour ressembler aux cadres vus lors de notre visite au musée de la Chartreuse)

DSC03957

IMG_6635

Socles en bois réalisés par Super Bricoleur: le Monsieur de Madame La bobine et la cuillère

Grâce à lui, les maîtresses sont transportables, déplaçables dans la classe et ne nécessitent donc pas des pans de murs entiers.

DSC04066

DSC04067Première maîtresse:

Matière de base: toile cirée

Motif tunique: craie à la cire, boucles et volutes après après observé le travail de Miro.

Legging en papier affiche découpé en mini morceaux et collé.

 

DSC04068Deuxième maîtresse:

Matière de base: toile cirée.

Pour la robe, chaque élève a reçu un morceau de tissu de 10*10 et l'a rempli à la peinture et tamponnage.

J'ai assemblé à la machine tous ces morceaux afin de lui créer sa robe que j'ai cousue sur la toile cirée.

DSC04069Troisième maîtresse

Matière de base: toile cirée

Technique employée: peinture, réalisation d'un domino sur lequel on a enroulé un fil de laine pour tamponner des motifs. Puis réalisation de graphismes au feutre POSCA.

DSC04071

DSC04072Sacs réalisés en toile cirée. Pois scratch pour y coller les symboles renvoyant aux activités à faire en autonomie.

 

Chaque élève a invité personnellement sa famille au vernissage de l'exposition:

invit expo Denis Papin

IMG_6632

IMG_6636

IMG_6637

C'était une période un peu folle cette fin d'année. Il m'a fallu une journée complète avec l'aide de la conseillère pédagogique pour monter l'expo. Vive le 75% !

Le jour J, je commençais mes évals avec mes GS. J'avais enfin le calme et la concentration et là, toc toc!

Frédéric Kessler nous a fait une énorme surprise. Je ne le savais pas! Et j'ai été très émue. Il a donc passé l'après midi avec nous et est resté et m'a assisté pour le vernissage.

C'est une personne formidable, fou de boulot sous ses airs farfelus.

Il a mené au cours de cette résidence un nombre de projets impressionnants aussi variés et riches les uns que les autres.Vous pouvez  visionner un de ces autres projets ici, un court métrage avec les jeunes de la MJC de Lambres.

Ca a été une grande étape dans ma vie de maîtresse et une superbe rencontre. J'espère que mes élèves s'en souviendront longtemps. En tous cas moi je m'en souviendrais et mes enfants aussi.

Frédéric, merci pour tout et à bientôt pour le debriefing sur le fonctionnement en classe!

IMG_4478